Jacques Plante (1920-2003) : l'arbre à chansons

« Après trente ans de bons et loyaux services dans la chanson, après avoir pourvu en textes de qualité la constellation française depuis les étoiles, grandes, moyennes jusqu’aux minuscules, à condition qu’elles aient joli minois, il est allé cultiver son jardin Dieu sait où ». Dans son livre-enquête, Une Chanson, qu'y a-t-il à l'intérieur d'une chanson ?, paru aux éditions du Seuil en 1994, Marcel Amont concluait ainsi la petite notule consacrée à Jacques Plante.

De l'auteur de La Bohème et de dizaines de grandes chansons à succès qui s'étalent sur une quarantaine d'années, on ne sait pratiquement rien ! Né le 14 août 1920, mort le 16 juillet 2003, la même année que trois autres paroliers majeurs de la chanson française (Eddy Marnay, Georges Coulonges et Jean Dréjac), l'homme cultivait la discrétion. Sur Internet, sa fiche biographique Wikipédia se limite à deux lignes biographiques et la seule photo trouvée est celle que nous publions. Contrairement à ses confrères Pierre Delanoë, Jean-Loup Dabadie ou Étienne Roda-Gil, souvent interviewés, Jacques Plante n'a, semble-t-il, pas donné d'interview à la radio et à la télévision, ni même à la presse musicale chanson...

C'est pourquoi nous avons essayé d'en savoir plus sur l'auteur-parolier ou adaptateur de succès aussi différents que Étoile des neiges, Vieille canaille, Domino, Loin de vous (la version française d'Only you), J'entends siffler le train, For me... formidable, Un Mexicain, Chariot ou La Bohème...

La suite dans JE CHANTE MAGAZINE n° 14.

Commander ce numéro (cliquer sur la couverture).

Nous contacter

Tél : 01 64 21 63 52

je.chante@wanadoo.fr

  • Facebook Long Shadow
  • Google+ Long Shadow
  • LinkedIn Long Shadow
  • Twitter Long Shadow

© 2020