Nous contacter

Tél : 01 64 21 63 52

je.chante@wanadoo.fr

  • Facebook Long Shadow
  • Google+ Long Shadow
  • LinkedIn Long Shadow
  • Twitter Long Shadow

© 2018

Je chante magazine n° 5

Spécial BORIS VIAN ET LA CHANSON (44 pages)

 

• Les années Boris Vian : une centaine de chansons écrites par Boris Vian décortiquées.

 

• Magali Noël : « Ce qui s’est fait de plus sexy depuis Ève », a dit d’elle Boris Vian...Biographie et entretien avec la belle Magali. Et une belle surprise en cliquant sur la photo...

 

• Jimmy Walter : entretien avec le musicien des débuts de Boris Vian... et de Claude Nougaro.

 

• Alain Goraguer : depuis des années, il refuse systématiquement toute interview. Par amitié, et parce que ce numéro serait incomplet sans lui, Alain Goraguer a accepté de répondre à quelques questions sur Boris Vian et Serge Gainsbourg...

 

• Claude Vence : auteur-compositeur-interprète, il est connu pour sa collaboration avec Jean-Roger Caussimon et surtout pour avoir mis en musique le texte de Boris Vian, À tous les enfants, créé par Joan Baez.

 

• Béatrice Moulin : elle nous a quittés en 2006. Sœur du parolier Jean-Pierre Moulin, on lui doit tout un album consacré à des textes rares de Boris en 1964, « Pas avec le dos de la Q.I.R ». Portrait.

 

• Simone Langlois : une seule collaboration avec Boris Vian, mais une superbe chanson à l’arrivée : Il faut me jurer de m’aimer, enregistrée en 1959.Simone Langlois raconte...

 

• Gérard La Viny : le créateur de Sans chemise, sans pantalon et de Ban moin un ti bo était aussi un ami de Boris Vian.

 

• Ève Griliquez : en 1968, Ève Griliquez monte un spectacle sur Boris Vian intitulé « En avant la zizique... et par ici les gros sous ! ». Elle raconte.

 

• Diane Tell : surprenante Diane Tell ! Cinq ans après « Popeline », elle se lance dans une aventure dans laquelle on ne l’attendait pas a priori : un album entièrement consacré à Boris Vian, joliment intitulé « Docteur Boris et Mister Vian ».

 

• Nicole Bertolt. Entretien avec Nicole Bertolt, la « gardienne du temple » de la Fond’action Vian.

 

+

• Jacques Roussel. Hommage à Jacques Roussel avec de nombreuses photos.

• Thomas Dutronc. « Fils de » de deux des plus célèbres icônes des années 60, Thomas Dutronc a été l’une des révélations de ces dernières années. Entretien.

 André Minvielle. Minvielle n'est ni un chanteur de variétés ni un chanteur de jazz. Avec ce « vocalchimiste » fou de rythmes, de sons et de mots qu'il prend un malin plaisir à bousculer, il faut plutôt parler de chants-sons, résultat de tous les matériaux sur lesquels il agit.

• Simone Tassimot. Elle admire les grandes chanteuses comme Fréhel, Damia, Marianne Oswald ou Germaine Montero. Elle vient de créer la surprise avec un album consacré à Gainsbourg.

 

+ Spécial Québec

• Gilles Vigneault. À 81 ans, Gilles Vigneault est toujours « bon pied, bon œil ». Et surtout toujours brillant, lucide et terriblement... humain ! Entretien réalisé à Paris.

• Raymond Lévesque. « Quand les hommes vivront d’amour... » Si cette chanson, écrite à Paris en 1956, nous est familière, son auteur reste moins connu en France. Interview réalisée en 1981 à Paris et récemment retrouvée !

• Jean-Pierre Ferland. « Fais du feu dans la cheminée, je reviens chez nous / S’il fait du soleil à Paris, il en fait partout... » Standard, là aussi, de la chanson québécoise, Je reviens chez nous a été écrite, elle aussi, à Paris ! Entretien avec son créateur.