Mai 68 et les chansonniers

Les événements de Mai 68 ne pouvaient pas laisser indifférents les chansonniers. Il existe deux disques, au moins, consacrés à Mai 68. 

L’un de Jean Rigaux, un 45 tours intitulé « Rigaux et la chienlit » (Decca). L’autre est un 30 cm de Robert Rocca, paru chez Vogue à la rentrée 1968. Intitulé « La ruée vers l’ordre », il se présente comme une « contribution à l'histoire de la “révolution” de mai », où tous les événements du 22 mars au 30 juin 1968 sont vus et commentés par Robert Rocca.

Quant à Raymond Devos, il faut absolument écouter Les manifestations, enregi­stré en public en 1969. Dans ce texte désopilant, Devos raconte, à sa manière, ce qu’il a vu en Mai 68. 

Raymond Devos : "Les manifestations" (version disque)

Morceaux choisis :

• « Quand j’ai vu tous ces cars de police remplis de CRS, je me suis dit : “Tiens, ils en ont arrêté pas mal !” »

• « J’ai vu un coiffeur... raser les murs ! Il frisait le ridicule ! J’ai vu un boucher... peser ses mots, en faire un paquet et le jeter à la tête du service d’ordre en criant : “Mort aux vaches !” »

• « Quand tout a été fini et que j’ai vu le chômeur qui avait enfin trouvé du travail – il était en train de remettre les pavés à leur place – menacer de faire grève parce qu’il n’était pas assez payé... je me suis dit qu’on n’était pas sorti de l’auberge ! »

Plus tard, une vingtaine d'années après, ce sont Font et Val qui se souviennent de ce printemps pas comme les autres. C'est Philippe Val qui chante :

Philippe Val chante "Soixante-huit" (1987)

Nous contacter

Tél : 01 64 21 63 52

je.chante@wanadoo.fr

  • Facebook Long Shadow
  • Google+ Long Shadow
  • LinkedIn Long Shadow
  • Twitter Long Shadow

© 2020