Nilda Fernandez, fier et généreux

Nilda Fernández est une personnalité atypique de la chanson, au croisement de deux cultures. Rien que son nom en donne une idée : patronyme espagnol et prénom au féminin, le verlan de Daniel, son vrai prénom. Comme le dit la chanson, son histoire se passe entre Lyon et Barcelone. De sa petite enfance qu’il passe à Barcelone, il gardera toujours dans son cœur l’espagnol, mais aussi le catalan. Sa famille rejoint ensuite Lyon alors qu’il a six ans. Le français, il l’apprendra à l’école où il est bien accueilli par son institutrice. Son premier album qui sort chez EMI en 1981 ne laisse guère de traces dans les chroniques de disques de la presse de l’époque. Daniel exerce plusieurs métiers : pro

Jacques Monty, du rhythm and blues aux slows d'hiver

Né Jacques Bulostin en 1943, il prend comme nom d'artiste Monty lorsqu'il se fait engager chez Barclay à l'âge de 20 ans. Plutôt rythmées, ses premières chansons enregistrées à partir de 1963 – Même si je suis fou, Ce n'est pas vrai, Un verre de whisky –, souvent des adaptations qu'il signe, flirtent avec le rhythm and blues, musique en vogue à qui il consacre un titre en 1966. Il s'essaie aussi au... cha-cha-cha avec Ton père, ta mère et ta sœur (qui rappelle furieusement Scandale dans la famille...). Une collaboration avec Éric Charden ou Pierre Saka donne naissance à quelques jolies chansons plus originales (L'automate, Rêves d'enfant). À partir de 1968, Monty s'impose : il écrit des tube

L'intégrale Barclay de Nicole Rieu, la « voix céleste » des années 70

Dans la collection « Chansons tendres », voici Nicole Rieu, avec 50 titres enregistrés au cours de ses années Barclay (1974-1979). La chanteuse, considérée comme « la plus belle voix de la chanson française des années 70 », débute sa carrière discographique à la fin des années 60, sur le label Disc'AZ. Signée par Lucien Morisse, elle enregistre six titres arrangés par Jean Musy, qui ne figurent pas sur ce double CD, entièrement dévolu aux années Barclay. Nicole se fait connaître en 1973 avec deux chansons, destinées à une autre interprète, d'une comédie musicale (Attention), prévue au Théâtre de la Porte Saint-Martin. Le spectacle ne se montera pas, mais le 45 tours sort avec Je suis et Deda

Depuis octobre 1990...

Le premier numéro de JE CHANTE est paru le 6 octobre 1990. Depuis, 50 numéros ont été publiés. Après une première série (du n° 1 au 31 plus deux hors-séries), une nouvelle série voit le jour sous le nom de JE CHANTE MAGAZINE à partir de septembre 2007. À l'exception d'une quinzaine de numéros, tous épuisés, la collection est toujours disponible.

 

 

JE CHANTE À LA TÉLÉVISION

En 1995, le journal FR3 Île-de-France nous avait fait l'honneur d'un "sujet" dans son édition de 19 heures. Cliquez ici !

Quelques mois plus tard, en 1996, c'est Pascal Sevran qui présentait le n° 18 consacré à Renaud dans son émission La Chance aux chansons. Cliquez ici !

Nous écrire

Nous contacter

Tél : 01 64 21 63 52

je.chante@wanadoo.fr

  • Facebook Long Shadow
  • Google+ Long Shadow
  • LinkedIn Long Shadow
  • Twitter Long Shadow

© 2020